Sélectionner une page

Runn – Comment ça marche ?

Runn – Comment ça marche ?

Comment fonctionne le Runn ? Quels sont les capteurs et la technologie qu’il embarque. Quelles sont les conséquences sur son utilisation et sa précision ?

Introduction

Quand on voit le prix du Runn, on s’interroge légitimement sur la qualité du produit … Comment peut-on produire un produit qualitatif, transformant un tapis classique en tapis smart et indiquant la vitesse pour 90€ ? Sachant qu’en plus de mesurer vitesse et cadence, il transmet l’inclinaison …

Et bien, il faut du savoir-faire et du bon sens ! Et North Pole Electronics n’en a pas manqué.

Deux capteurs pour trois infos

Le Runn est équipé de deux capteurs internes

  • un capteur optique qui va lire le défilement de la bande de roulement du tapis;
  • un accéléromètre qui va mesurer  :
    • l’inclinaison du tapis;
    • la fréquence des impacts des pieds sur le tapis – donc la cadence …

Et c’est tout ! Analysons la méthodologie de chaque mesure.

La mesure de vitesse

Le capteur de vitesse du Runn est optique. La mesure repose sur la lecture du passage de pastilles réfléchissantes (cerclés en rouge) devant tête de lecture dont l’axe est matérialisé par les points sur le dessus du boitier (cerclés en bleu).

Si on retourne le boitier pour observer le dessous du capteur, on observe non pas un mais deux capteurs optiques. 

Et c’est là tout le secret : le Runn va simplement mesurer le temps nécessaire au défilement de la pastille entre les deux capteurs. La distance entre les capteurs étant connue, cette mesure donne directement la vitesse – et ce avec une grande précision

Ce choix a un autre impact : il n’y a aucune contrainte de placement des pastilles sur le tapis. L’idée est d’en avoir suffisament et de les répartir pour avoir une mise à jour régulière de l’information de vitesse.

Autre conséquence : la distance entre les deux capteurs étant fixe, il n’y a donc pas de risque de variabilité de la mesure. Le besoin de calibrage est donc faible et la fidélité  théorique du capteur excellente !!!

C’est tout bête mais il fallait y penser … et en plus, cela repose sur des technologies extremement simple !

Reste qu’il faut garder en tête les inconvénients :

  • la lecture optique impose des contraintes :
    • elle doit se faire dans une plage de distance mini/maxi entre la tete et la bande de roulement
    • elle est impactée par la luminosité ambiante.
  • le dispositif est sensible aux vibrations (qui vont altérer la précision de la lecture) :
    • le tapis doit être correctement calé;
    • le capteur doit être solidement fixé au tapis et ne pas risquer de bouger.

On retrouvera ces inconvénients lors de l’installation du capteur sur le tapis. Il est donc important de les maitriser !

La mesure d’inclinaison 

Pour l’inclinaison, le Runn s’appuie sur le même type de composants que ceux embarqués dans les téléphones portables … Le principe est donc le même que le principe de niveau à bulle de l’iPhone. 

Même si il est important que le tapis soit parfaitement horizontal, il se peut que le trottoir soit légèrement oblique (pour des questions de design par exemple). La procédure de calibrage permet donc de recaler le zéro parfaitement.

Le choix de cette méthode permet d’avoir une mesure extremement fiable de l’inclinaison (qui sera totalement confirmé par les tests).

De plus, on note que le composant est certifié pour une utilisation +90°/-90°. Donc aucun risque de sortir de la plage d’utilisation.

La mesure de cadence

Je pense que vous l’avez deviné … La mesure de cadence est obtenu à partir de l’accéleromètre. Ce dernier va mesurer les micro-modifications de l’inclinaison du tapis liées aux impacts des pieds lors de la foulée. Le principe est simple et réutilise le composant dédié à l’inclinaison. 

Cette mesure va donc être influencer par les caractéristiques du tapis et notamment sa rigidité générale et son système d’amorti de la zone d’impact.

Un tapis de très bonne facture, lourd, avec une grande rigidité et bon amorti pourra absorber les vibrations de la foulée … et donc masquer leur mesure par ce biais ! 

De plus, NPE l’indique clairement sur son site, ce système est encore en béta et souffre de certaines imperfections (que l’on retrouvera dans les tests).

Et c’est touT …

OUI ! et on verra que ca marche plutôt très bien !

La conception de ce capteur est un très bon exemple de la stratégie KISS (Keep It Simple, Stupid ! ). C’est simple, efficace et économique ! Bref, ça me plait …

Voir l’article sur le déballage !

Des questions, des remarques ? N’hésitez pas à me laisser un commentaire ci-dessous ou sur ma page facebook.

A propos de l'auteur

Bertrand PASQUIER

En recherche permanente d'une réponse à la question "Combien de vies dans une vie ?" ... Ou comment concilier sport, travail, famille, amis & passions !

4 commentaires

  1. Avatar

    Toujours des explications claires et précises. Merci à toi pour tout le temps que tu consacres à essayer, noter et transmettre tes infos et ton savoir ! J’attends les posts installation et résultats des tests.

    Réponse
    • Avatar

      Merci Julien, ca devrait arriver dans la semaine dès que j’arrive à caler cela entre la vie familiale et pro !

      Réponse
  2. Avatar

    S’il n’existait pas …il faudrait l’inventer !!

    Je parle de l’auteur de cette article
    Mais cette chose n’est pas mal non plus 😊👍

    Réponse
    • Avatar

      Merci Franck ☺️ !
      Le Runn, c’est un régal avec Zwift … Franchement, zéro prise de tête (hors installation, promis je sors l’article demain) !

      Réponse

Trackbacks / Pingbacks

  1. Runn - Le test complet - thePainCave.net - […] ➡️ Cf. article sur le principe du Runn […]

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *