Sélectionner une page

Zwift Hub – Le home-trainer made by Zwift

Zwift Hub – Le home-trainer made by Zwift

C’est la surprise de la saison : malgré les annonces concernant ses projets de matériel, Zwift sort son propre home-trainer, le Zwift Hub,  à prix canon !!!

Introduction

Bon, celle-là, il faut l’avouer : elle n’était pas facile à anticiper !

Depuis les annonces de mai 2022 (licenciements et mise en pause de certains projets matériel), on croyait le projet enterré. Mais, c’est ne pas avoir compris la stratégie et les objectifs de Zwift qui annonce la disponibilité de son home-trainer maison !

Enfin, “maison” entre gros guillements … Car ce home-trainer est en fait un rebranding du modèle JetBlack Volt déjà existant. Un choix qu’il convient d’expliquer au regard de l’historique de l’affaire, des motivations et des enjeux pour Zwift.

Avant de vous bassiner avec tout ça, voici déjà les images de la bête !

Zwift Hub vue latérale

Vue coté droit

Zwift Hub vue arriere

Vue arrière

Zwift Hub vue 3/4

Vue latérale gauche

Le saga du home-trainer Zwift

Il était compliqué d’ignorer que Zwift travaillait sur ce projet. En effet, cela fait près de 3 ans que l’arrivée d’un home-trainer estampillé Zwift attise toutes les rumeurs …

Rembobinons la cassette :

Novembre 2019 – Le recrutement d’ingénieurs hardware

Alors que les rumeurs se faisaient de plus en plus insistantes, Zwift “officialise” sa démarche de développement d’un home-trainer en publiant des propositions d’emploi extrêmement explicites :

  • chef de produit matériel,
  • ingénieurs électronique et conception de produits industriels,
  • etc.

Septembre 2020 – Zwift lève 450M$ de fonds pour son développement

Zwift est particulièrement explicite sur la destination des fonds. Voici la passage du  communiqué de presse traduit par mes soins :

L’investissement sera utilisé pour accélérer le développement de la plate-forme logicielle principale de Zwift et mettre sur le marché du matériel conçu par Zwift, faisant de Zwift une expérience plus immersive et transparente pour les utilisateurs.

Fin décembre 2021 – Le buzz autour “sondage” aux allures de spoil

Dans la fin du mois de décembre 2021, Zwift poste un sondage commercial sur l’intention d’achat d’un potentiel home-trainer estampillé Zwift. Ce sondage, essentiellement émis à destination d’un public anglo-saxon, est accompagné de photos de home-trainers très inspirés de l’emblématique Tron Bike.

Bien sur, la zwiftosphère s’enflamme immédiatement pour ce produit décliné en smart bike et en home-trainer classique.

12 mai 2022 – Annonce de nouvelles l’abandon du projet

Face aux conséquences de la crise du COVID, Zwift publie un nouveau communiqué de presse indiquant :

  • la nécessité économique de restructurer son équipe (ce qui aboutira à 150 licenciements et touchera le secteur matériel de l’entreprise),
  • une évolution du marché défavorable au développement de matériel – notamment au regard du très fort taux d’équipement des utilisateurs. Zwift indique donc mettre en pause les projets s’y rattachant.

Effectivement, si on lit attentivement ce document, on conclut que Zwift abandonne le développement de home-trainer mais pas leur commercialisation. D’ailleurs, ils évoquent clairement la possibilité de se reposer sur des acteurs existants sur le marché qu’ils qualifient de partenaires.

Mi-juin 2022 – Les première indices d’une sortie imminente

A peine un mois après ce coup de tonnerre, deux évènements ont mis la puce à l’oreille des observateurs avertis de Zwift :

  • Zwift qui vendait jusqu’ici des home-trainer se met à brader tous les modèles jusqu’à disparation des stocks. Une effet d’aubaine dont beaucoup ont pu profiter avec des réductions moyennes de l’ordre de 20% …
  • Une mise en page de test de la page dédié au Hub fuite le 13 juin. Même si celle-ci a été retirée très vite, elle est enregistrée dans le cache de Google et reste accessible avec ses images …
zwift fuite site hub

6 septembre 2022 – L’annonce officielle

Bien qu’une présentation ait été faite fin aout 2022 en marge de celle des nouveautés de Zwift pour la saison 2022-2023, l’info est restée confidentielle jusqu’au 6 septembre …

Les motivations de Zwift

Zwift est d’abord un éditeur de logiciel. On pourrait se demander quelle idée saugrenue leur est passée par la tête pour vouloir développer leur propre matériel – alors qu’il y a beaucoup de concurrents implantés et reconnus sur le marché ?

Vous me direz, ce ne sont pas les premiers :

  • B-Kool a longtemps produit ses propres HT en marge de son logiciel. Entre tentation du système propriétaire et cout du développement et du SAV, ils ont fini par jeter l’éponge et revendre l’activité à Zycles.
  • En Amérique de Nord, le modèle de Peloton est également très implanté. Cette entreprise, leader du marché du fitness connecté, vend ses services mêlant matériel et abonnement à sa plateforme. Cependant, elle a subi de lourdes pertes suite à la commercialisation de produits défaillants – ceci montrant le risque d’une telle activité.

Pourquoi Zwift persiste t’il dans cette idée ?

Pour comprendre, il faut à nouveau se pencher sur les statistiques dont je parlais au début de mon article sur les nouveautés de la saison 2022-2023 :

  • Sur la dernière année, 50% des nouveaux utilisateurs se décrivent comme des débutants ou des cyclistes récréatifs …
  • La première motivation des nouveaux inscrits est de rester en forme (40%). S’entrainer passe en deuxième position (33%).

Contrairement à la clientèle traditionnelle (cyclistes avertis et triathlètes), cette nouvelle cible n’est donc pas équipée et techniquement moins compétente que les early-adopters.

Bien sur, ils pourraient acheter chez Tacx, Elite ou Wahoo … Mais, Zwift a identifié que la technicité des produits disponibles sur le marché et leur complexité de mise en oeuvre était un frein à l’adoption du home-trainer. Donc, autant de clients perdus pour la plate-forme !

Ca y est, vous l’avez ? Je vous repasse la bande et vous remets la fin du communiqué du 12 mai :

Nous nous engageons à accroître le développement de l’expérience de jeu principale de Zwift, à augmenter la vitesse des nouvelles versions de fonctionnalités et à rendre la plate-forme plus accessible que jamais. Nous croyons fermement que ces changements nous permettront d’atteindre ces objectifs et de mieux soutenir la croissance continue de nos activités d’abonnement

En résumé, Zwift a décidé de commercialiser un produit existant, et généraliste, en apportant sa patte pour simplifier la mise en oeuvre à destination des débutants et récréatifs – et surtout son volume pour offrir un produit à prix cassé …

Les caractéristiques du home-trainer Zwift Hub

Il résulte trois choses de cette situation :

  • des caractéristiques passe-partout, hérité du JetBlack Volt, correspondant aux standards du marché (encore une fois, on n’est pas dans le haut de gamme)
  • un gros travail pour supprimer les quatre cavaliers de l’apocalypse de l’installation du home-trainer :
    • La compatibilité du cadre
    • Les problématiques d’axes et d’adaptateurs
    • Le choix et le montage de la cassette
    • Le merdier de la connectivité
  • Le tout à un prix qui déboite (surtout la concurrence)
Zwift Hub vue 3/4

Le Zwift Hub en chiffres

Je ne vais pas vous les décrire … Vous connaissez ! Voici les données de la bête :

Très clairement, rien de fou ! On est sur un outil moyenne gamme dans la veine des :

  • Wahoo Kickr Core
  • Elite Direto XR
  • Tacx Flux 2

Mais, cela correspond aux attentes du marché. C’est à dire les caractéristiques permettant de simuler 99% du jeu (les portions > 16% se comptent sur les doigts de la main).

Encore une fois, ce n’est pas là que le Zwift Hub brille …

Les points forts du Zwift Hub

Comme dit plus haut, le Zwift Hub brille par sa simplicité de mise en oeuvre.

Dès sa conception, Zwift a simplement pris en compte  les très très très nombreuses questions posées au support ou sur les forums et essayé d’anticiper les problèmes – et ce dès l’ouverture de la boite.

zwift hub contenu de la boite

 S’assurer de la compatibilité avec le cadre

Le design du Zwift Hub n’a rien de fou …

Mais cela a une raison, il est la synthèse de ce qui marche le mieux quelque soit le vélo. Donc pas de soucis de dérailleur grande chape qui touche le boitier (coucou le Tacx Flux 1), les bases arrières trop serrées (sur aero et CLM) ou encore le frein arrière sous le boitier de pédalier (pour les CLM avec le Neo par exemple).

Tout a été conçu et réfléchi pour que vous puissiez poser votre vélo dessus sans soucis. D’ailleurs, Zwift assure avoir testé ce chassis de HT avec plus de 500 géométries de vélos différentes, avec des cadres de la taille 45 au 64, des freins patins ou disques …

Simplifier l’installation de l’axe

La deuxième partie pénible de l’installation, c’est le choix de l’axe et surtout les variations entre les différents modèles. Sans tout révolutionner, Zwift apporte sa propre solution.

Déjà, tous les adaptateurs sont fournis dans la boite (comme désormais l’intégralité de la concurrence). Mais, Zwift a réalisé un packaging intelligent qui simplifie considérablement le choix des adaptateurs et le montage.

Plus besoin de notice et de retrouver la pièce G et la rondelle 38, chaque jeu d’adaptateurs est emballé séparément dans une enveloppe cartonnée dont la largeur correspond à la taille de l’axe.

Il suffit donc d’enlever sa roue et de tester la largeur avec les emballages jusqu’a trouver le bon écart. Une fois identifiée, il suffit de récupérer les pièces dans l’emballage et de suivre les instructions sur le carton. Ikea devrait s’en inspirer …

Zwift garantit le support des axes quick release et thru axle 140 et 148mm.

S’affranchir du problème de la cassette

C’est le pari audacieux de Zwift : livrer le HT avec la cassette correspondant à votre vélo prémontée ! 

En effet, l’idée de devoir monter sa cassette ne réjouit pas grand monde. Il faut savoir faire, être outillé, en avoir envie … En gros, suffisamment contraignant pour rebuter l’utilisateur débutant, nouvelle cible de Zwift.

Vous me direz : rien de nouveau ! Car cela ne fait que reprendre l’argument commercial de Elite qui livrait les Suito et Direto avec une cassette 11v Shimano-like .

Or, faut-il être en 11v shimano ! Ce qu’Elite a mis du temps à comprendre avant de re-proposer ses modèles en version “-T” (il faut comprendre sans cassette) – exempt de cassette et donc moins cher.

Fort de ce constat Zwift propose une nouvelle solution : vous choisissez votre cassette à la commande, on vous la monte et vous recevez votre home-trainer avec la cassette adaptée à votre vélo pré-montée.

Zwift offre le choix entre des cassettes 8, 9 , 10, 11 vitesses en 11-28 et 12v 11-30. 

Il fallait y penser (et accepter de se baffrer la logistique afférente) – l’espoir étant de rassurer l’utilisateur novice ou récréatif qui n’aura pas a gérer ça !

Une connectivité simplifiée

Contrairement à BKool qui nous avait bricolé des protocoles propriétaires, Zwift a résisté à cette tentation et implémenté les standards du marché :

  • en Bluetooth : FTMS
  • en ANT+ : FE-C plus les profils vitesse, puissance et cadence.

C’est donc la garantie que ça marche partout et avec tous les logiciels (et pas qu’avec Zwift).

De plus, le Zwift Hub offre une fonction très utile (déjà présente sur le Volt et le nouveau Elite Justo) : une passerelle qui permet que connecter sa ceinture cardio bluetooth ou ANT+ directement à son home-trainer. Ce “bridge” permet de résoudre deux soucis ultra-récurrents :

– pouvoir utiliser sa ceinture ANT+ incompatible avec les terminaux Bluetooth (en gros les appareils Apple)

– sur Apple TV, réduire l’utilisation du bluetooth à un seul canal et contourner la limitation. Ceci permettant d’utiliser des écouteurs bluetooth ou un capteur de puissance externe.

Ce mécanisme peut être mis en oeuvre via Zwift Companion :

zwift hub updating firmware

Il en va de même pour la mise à jour des firmwares qui ne nécessite aucune application supplémentaire !

zwift hub updating firmware

DU SIMPLE, DU SIMPLE ET DU SIMPLE

Le seul raté/reproche sera l’absence initiale de calibrage automatique. Cependant, Zwift indique que celui-ci serait rapidement disponible via une mise à jour du firmware.

Le prix et la disponibilité

C’est là que ça fait très très mal (à la concurrence surtout) : le Zwift Hub sera commercialisé au prix de 499€ (soit près de la moitié du prix de commercialisation du Volt – le poids de Zwift)

Ce prix inclura la cassette de votre choix et son montage avant de vous envoyer le home trainer (oui oui, vous avez bien lu !). Il doit être comparé avec ceux de la concurrence directe :

  • Elite Direto XR (630-670€)
  • Wahoo Kickr Core (600-650€)
  • Tacx Flux 2 (640-700€)

Bref, c’est 30% sous l’offre des concurrents (et je suis gentil car je n’inclus pas le prix  de la cassette …).

Les commandes seront possibles à partir du 3 octobre 2022. Mais, d’après mes informations, les premières unités ne seront dispos que sur la fin de l’année (la logisitique et la fabrication restant toujours compliquées).

Quelques cadeaux bonus

Les possesseurs  du Zwift Hub recevront quelques attentions particulières dans le jeu comme une interface d’appairage affichant leur modèle et un maillot dédié … Mais, ça reste du gadget …

zwift hub bonus

Quid de la qualité ?!?

Pour le moment, difficile de se prononcer car le modèle sous-jacent n’est pas distribué en Europe. Mais, Zwift garanti avoir mis le paquet sur les tests produits et appliqué des procédés industriels forts – notamment en appliquant des cycles d’utilisations intenses correspondant à deux années d’utilisation.

zwift hub test bench

Conclusion

Il faut désormais attendre la disponibilité des premières unités pour vérifier la réussite de cette intégration. Mais en attendant, Zwift a d’ores et déjà réussi à bouleverser le marché du home-trainer et la concurrence va devoir réagir … vite … très vite !

Suivi des versions

  • 6 septembre 2022 : Première publication

A propos de l'auteur

Bertrand PASQUIER

En recherche permanente d'une réponse à la question "Combien de vies dans une vie ?" ... Ou comment concilier sport, travail, famille, amis & passions !

2 commentaires

  1. Delannoy

    Bonjour! Merci pour ces infos! Peut-on imaginer qu’il soit compatible avec le simulateur de côte Rizer de chez Elite? Ca pourrait faire un beau combo pour cet hiver!

    Réponse
    • Bertrand PASQUIER

      Bonjour,

      La compatibilité avec le Rizer dépend de la capacité du cadre de pouvoir tourner autour de l’axe arriere.
      Ca parait idiot mais avec mon Neo, j’ai un vélo sur 3 qui ne passe pas sur les pentes négatives (mon CLM qui a un étrier de frein sous le pédalier).

      Bien sur, tu n’auras jamais d’infos officielles car Elite ne validera jamais une combo avec un HT d’une autre marque …

      Bien à toi

      Bertrand PASQUIER

      Réponse

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.