Sélectionner une page

Fabriquer son Rocker Plate

Fabriquer son Rocker Plate

Avec l’absence d’oscillation, la pratique du home-trainer peut être assez inconfortable. Afin de rétablir ce mouvement naturel et soulage les points fixes, il est possible de construire un rocker-plate. Cet article vous aidera à fabriquer votre rocker-plate facilement.

Introduction 

L’ennui et l’inconfort sont les deux principales raisons du désamour pour le home-trainer.

L’ennui a été résolu par l’émergence de nombreuses solutions logicielles permettant d’augmenter le réalisme et de rendre ludique les rébarbatives séances d’hiver.

Mais les home-trainers, Wheel-On ou Direct Drive, brillent par leur inconfort. Contrairement au cyclisme IRL  et aux traditionnels rouleaux, ils fixent l’axe du vélo et provoquent des points de pression continus devenant rapidement douloureux.

Le rocker-plate ou plate-forme à bascule permet de rétablir ce mouvement et ainsi soulager les appuis tout en améliorant le réalisme.

Bien qu’il existe des solutions commerciales disponibles, la plupart sont chères au regard des fournitures et du matériel requis. Je vous propose donc ma version qui allie simplicité, économie et performances.

Fabriquons ensemble ce modèle simple de rocker-plate.

Ce qu’il faut …

Les fournitures

Pour réaliser mon rocker-plate, il vous faudra quelques fournitures. Si quasi toutes les fournitures sont trouvables dans des grandes et moyennes surfaces de bricolage, certaines pièces sont plus spécifiques. Vous trouverez donc des liens des pièces que je recommande.

Le bois

Je vous recommande de choisir des panneaux de contre-plaqué filmés. Ces panneaux sont utilisés pour faire des coffrages béton sur les chantiers ou pour les constructions & aménagements. Ils sont recouverts d’un film plastifié permettant de les rendre résistants à l’humidité (et donc à la sueur).

Une épaisseur de 18mm sera parfaite pour la réalisation de la plateforme et du piétement. Il conviendra d’acheter une pièce d’au moins 1700mm de long par 1000mm de large.

Les Articulations

Aussi appelés “silent-blocs”, ces quincailleries sont constituées d’un corps flexible en caoutchouc reliant deux fixations métalliques. Ce sont ces pièces qui permettront d’articuler la plateforme avec le piètement.

Il vous en faudra 4 d’une largeur de 40mm et de 45mm de hauteur. Idéalement, il vous faudra les choisir avec une visserie M10. Etant spécifiques, ce sont les pièces les plus difficile à trouver de ce montage. Je vous recommande ce modèle.

    Plot Anti Vibration
    La visserie métal

    Ces vis vont attacher le piétement et la plate-forme aux silent-blocs. Elles doivent donc être compatible à les plots anti-vibrations. Si vous avez suivi ma recommandation, il vous faudra donc 8 vis M10.

    La longueur du filetage des vis doit être adaptée à l’épaisseur des panneaux et des plots. Si vous utilisé des panneaux de 18mm, il vous faudra des vis avec un filetage d’un longueur de 20 à 25mm.

      Plot Anti Vibration
      La visserie bois

      Une deuxième série de vis sera nécessaire pour assembler les pièces bois entre elles. Compte tenu de l’épaisseur recommandée des panneaux bois, des vis 4*30 sont recommandées. Prévoyez 8 à 10 vis de ce type.

      Prévoyez également une vingtaine de vis 3*15 pour assembler les patins caoutchouc sur le piétement. Il est également possible de compléter cet assemblage à l’aide de colle néoprène.

      vis à bois 4x30
      Les amortisseurs

      Pour réaliser les amortisseurs, j’ai retenu des balles de golf gonflables pour enfants de chez Decathlon. Elles présentent le double avantage d’être :

      • extrêmement économiques (3€ pièce)
      • gonflables pour ajuster facilement l’amorti du rocker-plate.

      Bien sur, il vous en faudra deux (une chaque coté) !

      Les pieds

      Pour réaliser des pieds anti-dérapants et éviter la transmission des vibrations, je recommande d’utiliser des dalles caoutchouc. Souvent utilisées pour mettre sous les appareils électro-ménagers, elles se trouvent facilement dans les grandes et moyennes surfaces de bricolage (comme ce modèle chez Leroy Merlin). En général, elles sont dans des tailles autour de 600mm * 600m mais peuvent être re-découpées au cutter.

        dalle anti vibration
        Les fixations

        Afin de fixer votre home trainer sur le plateau du rocker plate, vous pouvez utiliser des colliers de fixation (comme ceux-ci).

        De manière alternative, vous pouvez utiliser des cavaliers métalliques ou des cales  de bois.

          dalle anti vibration

          Les outils

          Pour réaliser mon rocker-plate, il faut un peu de matériel, heureusement assez courant :

          • Une scie sauteuse (pour découper le bois);
          • Du papier de verre pour parfaire les découpes;
          • Une perceuse avec des mèches à bois de 3 et 10mm;
          • Une fraise a bois d’un diamètre d’au moins 20mm (pour réaliser des pré-trous pour les têtes de vis);
          • Une scie cloche diamètre 80mm
          • Les tournevis adaptés au vis choisies (ou mieux une visseuse avec les embouts adéquats);
          • Un cutter (pour découper les dalles caoutchouc);
          • Un mètre
          • Un crayon;
          • De la colle néoprène (pour assembler les patins caoutchouc sur le piétement).

          Le plan 

          Vous trouverez ci dessous une image du plan de mon rocker-plate. Vous pouvez également télécharger une version PDF ici.

          Attention : Ce plan est générique. Avant de découper le plateau supérieur, assurez-vous que votre modèle de home-trainer puisse être positionné dessus.

          fabriquer son rocker plate le plan

          Les étapes de fabrication 

          Etape 1 – Tracer et découper les panneaux

          Préalablement à toute découpe, je vous conseille de tracer les 4 éléments à préparer.

          • D’abord, les trois éléments rectangulaires du piétement aux dimensions suivantes :
            • 1700 mm * 200 mm (pièce A)
            • 750 mm * 200 mm (pièce B)
            • 200 mm * 200 mm (pièce C)
          • Ensuite, Le plateau supérieur

          Enfin, et une fois tout est tracé, découpez les différents éléments puis affinez les découpes au papier de verre.

          Etape 2 – Réaliser les percements

          Dans le plateau supérieur et l’élément A, réalisez les percements pour visser les plots à l’aide du foret de 10mm. Si possible, fraisez les trous afin de recevoir les têtes de vis.

          Dans la pièce B et le plateau supérieure, réalisez les trous de scie cloche pour accueillir les amortisseurs.

          Etape 3 – Assemblez les éléments

          Tout d’abord, assemblez les piéces A, B et C du piètement à l’aide des vis à bois.

          Ensuite, fixez les plots anti-vibrations dans le piètement avec les vis métal.

          Enfin, vissez le plateau supérieur au pietement avec les quatre dernieres vis métal.

          Etape 4 – Mise en place des amortisseurs

          Insérez les balles de golf entre le pietement et le plateau dans les trous de scie cloche.

          Etape 5 – Ajout des patins anti-dérapants

          Commencez par découper quatre morceaux de dalles caoutchouc au format 200 * 200 mm.

          Trois morceaux seront collés et vissés à la pièces B. Le dernier sera assemblé sur la pièce C.

          Mise en service & réglages

          Fixation du home-trainer

          Une fois le rocker plate assemblé, mettez en place votre home-trainer et votre vélo.

          Une fois l’équilibre validé, réalisez les percements dans le plateau supérieur pour mettre en place les colliers de fixations.

          Vous pouvez également visser des cales fabriquées avec des tasseaux pour bloquer votre home-trainer.

          Réglage de la dureté

          Grâce à une pompe à aiguille, vous pouvez gonfler ou dégonflez les balles servant d’amortisseurs.

          Augmenter la pression rendra le rocker plate plus ferme et limitera les débattements. Diminuer donnera un rendu plus “élastique”. 

          Attention à garder une pression symétrique sur les deux balles pour ne pas déséquilibrer le vélo sur la plate-forme.

          Conclusion

          Pour un peu plus d’une centaine d’euros, il est donc possible de fabriquer un rocker-plate en toute simplicité. Cet appareil vous apportera un énorme gain en terme de confort et vous permettra d’appréhender avec plus de sérénité les longues séances de home-trainer.

          N’hésitez pas à me faire part de vos remarques sur ce montage dans les commentaires ci dessus ou à partager les photos de vos réalisations.

          Suivi des versions

          • 31 Octobre 2021 : Publication initiale

          A propos de l'auteur

          Jean-Baptiste MESSANT

          Coureur émérite et cheville ouvrière de la Frenchy Fusion, JB est actif dans la communauté Zwift Riders France et RGT.

          2 commentaires

          1. Julien

            Bonjour et merci pour ce plan !
            J’ai quelques questions, car n’étant pas vraiment bricoleur, et pas tout a fait sur de ce que je vais faire je ne voudrais pas faire de bétise.

            – On est d’accord que seul les pièces B et C touchent le sol?
            – Pour le ballon, seul le plateau supérieur est percé par la scie cloche ou aussi la pièce B? Car sur le plan technique de profil il semblerait qu’il ne faire un trou que la pièce B, et sur les photos plutot le plateau supérieur… Donc j’ai un doute!

            ENcore merci pour les plans, je suis quasiment pret à me lancer ^^

            Réponse
            • Bertrand PASQUIER

              Bonjour,

              Excuse moi de cette réponse tardive.

              Pour B et C, c’est bien ça … Ce sont les pièces en contact avec le sol.
              Et pour les trous de scie cloche, il faut bien les faire des deux cotés.

              Bien à toi

              Réponse

          Laisser une réponse

          Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *