Sélectionner une page

Test du casque sans fil à conduction osseuse AfterShokz OpenMove

Test du casque sans fil à conduction osseuse AfterShokz OpenMove

J’ai testé pour vous durant 5 semaines le casque sans fil à conduction osseuse Aftershokz OPENMOVE.

L’ostéophonie, ou conduction osseuse, vous connaissez ?  Pour ma part oui ! Je suis déjà utilisatrice de ce type de technologie.
Que ce soit pour écouter de la musique quand je crapahute dans les bois, ou papotter sur Discord avec les copines pendant une séance sur RGT le dimanche matin notamment.

C’est parti pour un compte-rendu détaillé.

Qui est le fabricant du casque sans fil à conduction osseuse Aftershokz OPENMOVE ?

AfterShokz est le premier fabricant et innovateur mondial de la technologie de conduction osseuse, connu pour ses développements exceptionnels dans les écouteurs sans fil à oreilles libres.

AfterShokz explore les possibilités de la conduction osseuse, créant des moyens d’utiliser la conduction osseuse dans davantage de domaines de notre vie.

Qu’est-ce que la conduction osseuse ?

Contrairement aux écouteurs traditionnels qui utilisent des haut-parleurs pour transmettre les vibrations sonores dans l’air, AfterShokz utilise une technologie de conduction osseuse brevetée.

Les transducteurs envoient des vibrations à travers les pommettes et délivrent le son directement à l’oreille interne, en contournant le tympan. Ainsi, vous entendez votre son même en vous bouchant les oreilles avec les doigts…

Cette caractéristique unique rend les écouteurs à conduction osseuse complètement différents des écouteurs intra-auriculaires/sur-auriculaires normaux, vous permettant d’écouter de la musique et de rester connecté à votre environnement.

Voici une illustration issue du site du fabricant :

Contenu de la boite

casque à conduction osseuse sans fil Aftershockz Openmove

Aftershockz Openmove

Le packaging est sobre et contient :

  • le casque OPENMOVE
  • un cable USB-C pour le charger
  • des bouchons d’oreilles
  • et une pochette de rangement

Etant utilisatrice du modèle haut de gamme Aeropex, j’apprécie énormement que la connectique de l’Openmove soit au format USB-C et non pas au même format propriétaire de son grand frère. Un très bon point à ce tarif !

Caractéristiques techniques du casque sans fil à conduction osseuse Aftershokz OPENMOVE

Le casque OPENMOVE est un modèle d’entrée de gamme pour un usage quotidien, dont les caractéristiques techniques annoncées sont les suivantes :

  • Technologie de conduction osseuse
  • Batterie :
    • Autonomie : 6 heures
    • Temps de charge : 2 heures
    • Autonomie en veille jusqu’à 10 jours
    • Port de charge USB-C
    • Capacité de la batterie 135 mAh
    • Tension de charge maximale 5.25 V
  • Connectivité
    • Versions Bluetooth 5.0
    • Couplage multipoint
    • Portée sans fil 10m
    • Codecs compatibles SBC
    • Profils compatibles : A2DP, AVRCP, HSP, HFP
  • Conception
    • Résistant à l’eau IP55
    • Résistant à la sueur
    • Poids 29g
    • Matériaux : tour de cou en titane, crochet d’oreille en polycarbonate
    • Commandes : bouton multifonction, bouton de volume
  • Son
    • Réponse en fréquence 20 Hz ~ 20k Hz
    • Sensibilité 96 ± 3 dB
    • EQ 3+
    • Microphone double DSP anti-bruit
    • Sensibilité du microphone -40dB ± 2d

Prix public : 89,95 euros

Il est garanti 2 ans.

Mode d’emploi du casque Aftershokz OPENMOVE

Il est ultra simple et les 3 boutons sont faciles à pendre en main, même si l’un d’eux est plutôt bien caché…

La gestion des boutons

Sur l’oreille gauche, un bouton unique qui se fond dans la continuité de la bande bleue, permet de faire pause/lecture pour la musique, de prendre un appel entrant ou encore d’activer la reconnaissance vocale avec votre smarphone:

Sur l’oreille droite, diode d’état de mise en route ou de charge ou d’apairage, prise USB-C (sous le cache) 2 boutons qui gèrent l’allumage, l’extinction, l’appairage et le volume :

L’appui long sur bouton on/off a 3 fonctions:

  • allumage
  • extinction lorsque le casque est allumé
  • appairage au moment de l’allumage du casque (restez appuyé jusqu’à entendre le message “Pairing”)

Réglage du volume:

  • plus fort: bouton on/off
  • moins fort: bouton moins

Un beep sonore indique que le bouton a une action de réglage du volume.

L’interface vocale

Lorsque vous manipulez les boutons avec le casque sur la tête, des messages vocaux en Anglais vous donnent des indications:

  • mise en route: « Welcome to Aftershokz »
  • connecté au téléphone: « Connected »
  • extinction: « Power off »
  • fin de batterie: « Charge me »
  • appairage: « Pairing »

Utilisation du casque Aftershokz OPENMOVE

Le confort

Le casque reste parfaitement en place et ne bouge absolument pas, quelque soit votre activité. On oublie rapidement qu’on le porte.

Grâce à son arceau tour de cou, le casque s’adapte à toutes les têtes. Mon mari et moi l’avons beaucoup utilisé durant ces 5 semaines, sachant que nous avons respectivement une grosse et petite tête 🙂

Le casque ne me génait pas, que ce soit avec ma lampe frontale (Petzl Iko Core) durant mes séances de courses à pied nocturne, ou avec mon bandeau anti-sueur lorsque je pédalais sur mon home-trainer.

L’étanchéité

Transpirant beaucoup quand je suis sur mon home-trainer, je n’ai noté aucun défaut d’étanchéité du casque. Je l’ai même gardé sous la douche pour continuer d’écouter ma playlist après un workout sur Zwift.

Qualité micro

Que ce soit pour prendre des appels téléphoniques ou papoter sur Discord, mes interlocuteurs percevaient ma voix clairement et sans écho.

Accessibilité boutons

Vu la simplicité d’utilisation du casque, les boutons sont accessibles facilement et simples à manipuler, même pour les doigts un peu jouflus. Seul le bouton de l’oreille gauche, dissimulé dans la prolongation de la ligne colorée m’a perturbé au tout début.

Qualité connexion Bluetooth

Les rares micro-coupures relevées, étaient celles du micro en mode conversation, lorsque la charge de la batterie commençait à être un peu juste. Et si il reste possible de consulter l’état de charge du casque avec l’indicateur du mon iPhone 11, le message “Charge me” reste bien pratique si on n’y fait pas attention.

Autonomie du casque Aeropex Aftershokz à conduction osseuse

Aucun problème à atteindre les 6 heures annoncées par le fabricant en mode écoute seule. C’est vraiment appréciable, surtout que je peux passer de très nombreuses heures d’affilées sur mon home-trainer.

En conversation, j’ai tenu 2 heures sans que le casque n’ait besoin d’être rechargé.

Qualité audio du casque Aeropex Aftershokz à conduction osseuse

A ce prix il ne faut pas vous attendre à une qualité de haute qualité. Elle est acceptable pour ce modèle d’entrée de gamme et utilisant la technologie à conduction osseuse.

D’une part, en ostéophonie, il ne faut pas s’attendre à même la qualité qu’un casque audio. D’autre part, ce casque est destiné aux sportifs, et non pas aux audiophiles exigeants.

Même s’il manque beaucoup de relief et de la profondeur, ma playlist préférée s’écoutait honorablement, et en ajoutant les bouchons, cela donnait un peu de peps à l’ensemble. Bref, je trouve qu’il a globalement une qualité audio convenable.

Côté hygiène

La transpiration ne peut pas pénétrer dans ce type de casque, l’entretien en est donc réduit au minimum.C’est le deuxième point fort de ce système.

Vous pouvez le passer sous l’eau pour le laver avec un peu de savon doux, aucune crainte à avoir, il est parfaitement étanche. Même sous la douche, le casque fait le job !

On peut le prêter sans gêne et ni risque.

Perception de son environnement avec le casque Aftershokz OPENMOVE

J’entends déjà la question qui brûle vos lèvres : puis-je utiliser ce casque pour rouler à vélo dehors ?

En pratique

En utilisant l’OPENMOVE, et comme illustré plus haut, vos oreilles ont deux sources de son simultanées jusqu’à l’oreille interne. Il y a celle du casque par conduction osseuse d’une part, et celle de votre oreille externe d’autre part.

Donc, plus vous augmentez le volume du casque, plus les ondes conduites sur vos os sont fortes, et donc plus le niveau sonore transmis à l’oreille interne est élevé et viendra couvrir le flux perçu via l’oreille externe.

Ainsi, au delà d’un certain volume sonore, les bruits qui m’entourent transmis directement par l’oreille externe jusqu’à mon oreille interne, sont moins bien perçus. Je n’entends plus correctement ce qui se passe autour de moi. Avec un réglage sonore encore plus élevé, si quelqu’un me parle, je ne l’entends presque pas.

A la maison, si je mets le volume vraiment très fort, mon entourage entend même la musique que j’écoute, car je fais caisse de résonance.

Il faut donc rester à un volume pas trop élevé pour percevoir suffisamment l’environnement sonore autour de vous capté en parallèle par l’oreille externe, et tenir éventuellement une conversation avec son conjoint par exemple.

Légalement

Qu’on se le dise et redise, faire du vélo en extérieur avec un casque audio, des écouteurs ou des oreillettes est strictement interdit. Et les casques à conduction osseuse n’y dérogent pas…

Après, vous êtes libres de faire ce que bon vous semble et restez responsables de vos choix.

Mon avis sur le casque sans fil à conduction osseuse Aftershokz OPENMOVE

Même si ce casque est à prix contenu, il n’en reste pas moins un bon produit. Le fabricant offre un accès à un technologie vraiment adaptée à la pain cave.

Les points positifs

  • ultra simple et pratique à utiliser,
  • léger et confortable,
  • reste bien en place,
  • hygiénique et résistant à l’eau et la poussière,
  • excellente autonomie,
  • bonne qualité du micro,
  • qualité audio convenable (et améliorée avec les bouchons) à ce prix,
  • connexion USB-C universelle.

Les points négatifs

  • l’arceau rigide est gênant si vous utilisez le casque et que vous avez une capuche.

Astuce cheveux longs

  • attachez-vous les cheveux, qui peuvent être génants, et générer du bruit avec leurs frottements

En tant que fan de la marque Aftershokz et déjà utilisatrice du modèle haut de gamme Aeropex, je suis agréablement surprise par l’OPENMOVE, qui est d’un très bon rapport qualité/prix. Le fabricant a réussi à produire un casque de bonne facture et à prix vraiment abordable.

Un excellent choix pour les petits budgets ou les non-audiophiles qui recherchent un produit pratique.

A propos de l'auteur

Muriel VELIZIENNE

Vélotafeuse et chasseuse de yéti à Watopia... transformation de Strava Arts en Magic Roads dans RGT... mais pas que.... J'aime tester des produits qui peuvent être utiles aussi bien dans la pain cave, que pour la cycliste indoor que je suis une grande partie de l'année ;-)

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.