Sélectionner une page

Fulgaz racheté par IronMan

Fulgaz racheté par IronMan

Avec un marché devenu mature, les éditeurs logiciels se fédérent avec des grands noms du sport. Après the Sufferfest racheté par Wahoo, Fulgaz annonce son entrée dans le groupe Ironman …

Introduction 

C’est un post Facebook qui a attiré mon attention ce matin. Le patron de l’application de eCyclisme Fulgaz annonce l’arrivée au sein de l’entreprise d’un poids lourd du sport : Le groupe IronMan.

En français dans le texte …

Je me permets de proposer une traduction pour les moins inspirés par la langue de Shakespeare …

Nous sommes fiers d’annoncer que FulGaz rejoint le groupe IRONMAN.

Depuis un certain temps, nous cherchions un moyen de développer FulGaz tout en restant concentrés sur ceux qui comptent le plus pour nous – les personnes qui utilisent FulGaz. Le fait de faire partie du groupe IRONMAN nous permet de poursuivre nos activités comme si de rien n’était, mais avec le soutien d’un grand nom dans les coulisses.

Cette décision n’a pas été facile à prendre, mais le marché moderne du cyclisme en salle est très différent de ses débuts quelque peu amateurs.

Aujourd’hui, les gens s’attendent à ce que tout “fonctionne”, quel que soit leur choix de matériel, et le fait de dépendre uniquement des abonnements des utilisateurs nous a toujours fait prendre du retard sur ce que nous pouvions et voulions faire.

Nous avons envisagé d’investir, mais cela nous obligerait à répondre aux investisseurs avant les clients, ce qui aurait le potentiel de ruiner la culture et la fidélité des clients que nous avons construites au cours des sept dernières années.

L’autre option évidente était d’être racheté par un fabricant de matériel, mais là encore, l’accent est mis sur autre chose que nos utilisateurs – il s’agit de vendre du matériel. Si vous n’avez pas cette marque de matériel, vous commencerez à vous demander combien de temps nous vous soutiendrons.

En rejoignant IRONMAN, nous pouvons garder le produit que vous aimez tel qu’il est, mais améliorer tout ce qui l’entoure, de l’assistance étendue à la fourniture d’événements plus grands et meilleurs. C’est un avenir passionnant, et je suis fier que vous fassiez partie du voyage de FulGaz jusqu’à présent.

Mike Clucas

Fondateur de FulGaz

L’analyse …

Pour Fulgaz

Le communiqué a le mérite d’une clarté très rare … Aucune langue de bois et Mike Clucas y explique parfaitement que la maturité atteinte par le marché nécessite d’avoir des financements importants pour être crédible et répondre aux attentes des utilisateurs (nouvelles fonctionnalités et fiabilité notamment).

En tant que chef d’entreprise, il explique clairement les enjeux et ses choix. Il fait d’ailleurs clairement allusion aux solutions concurrentes qui se sont alliés à des fabricants matériel dont on ne peut que craindre l’aspect propriétaire :

  • historiquement, Bkool qui proposait matériel et logiciel (en bribant le matériel à la solution maison 😡💩)
  • Il y a deux ans, Tacx racheté par Garmin,
  • Plus récemment the Sufferfest, devenu Wahoo SYSTEM.

Son raisonnement est donc de préserver sa communauté d’utilisateurs qui dispose d’un parc matériel hétéroclite – exactement comme Zwift qui n’a aucune religion sur le matériel et qui accueille tout le monde.

Cette alliance devrait donc permettre de rassurer les utilisateurs existants, d’en attirer de nouveaux et surtout offrir plus de fonctionnalités et de qualité logicielle.

Bef, que du bon et avec pléthore de possibilité vu le partenaire !!!

Pour IronMan

La marque IronMan avait déjà mis un pied dans le monde du eSport à la faveur de la pandémie de la COVID-19. En effet, vous vous rappelerez des annulations en masse des épreuves IRL et la mise en place d’IronMan Virtual Club (en partenariat avec les français de SportHeroes).

Progressivement, le besoin d’intégration s’était fait sentir et un premier partenariat avec la plate-forme Rouvy avait eu lieu pour organiser les Virtual Races.

Désormais, on dépasse le stade du simple partenariat et la prise de participation dans Fulgaz démontre l’interêt réel des majors du sport pour le eSport.

Pour IronMan, cela permettra aussi de maitriser un système afin :

  • d’organiser ces épreuves virtuelles (les IronMan VR)
  • de proposer des contenus notamment relatifs à la préparation et l’entrainement

Là aussi, un champ infini de possibilités 

Conclusion

Très clairement, c’est une très bonne nouvelle, autant pour Fulgaz que pour IronMan. Ce mariage ne peut apporter que du bon et offrir une nouvelle offre de plateforme Indoor

Si vous ne l’avez pas encore fait, allez découvrir Fulgaz car vous en entendrez parler de plus en plus !

Suivi des versions

  • 22 Octobre 2021 : Publication initiale

A propos de l'auteur

Bertrand PASQUIER

En recherche permanente d'une réponse à la question "Combien de vies dans une vie ?" ... Ou comment concilier sport, travail, famille, amis & passions !

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.