Sélectionner une page

Le double-Everesting de Martial POTTIER

Le double-Everesting de Martial POTTIER

Récit du défi le plus difficile de ma vie, devenir le premier Français à gravir l’équivalent de 2 fois l’Everest à vélo (sur un home trainer) en une seule activité, soit 17 700 mètres de dénivelé en réalisant un peu plus de 17 montées de l’Alpe d’Huez (Alpe du Zwift dans le jeu).

Introduction

🚨 Spoiler alert 🚨

Défi réussi, je suis allé au bout, et j’ai réalisé le 5ème temps mondial des 29 l’ayant réussi sur Zwift. Ce défi a été réalisé dans le cadre d’une opération Everesting au profit de la Croix Rouge. Ce sont au total 30 cyclistes qui ont réussi des Everesting, Basecamp, et autres défis de fous. Pour avoir plus de détails vous pouvez consulter l’activité sur Everesting.cc et sur Strava :

Installez-vous confortablement, prenez un bon café ou un bon thé, prévoyez un peu de temps devant vous, j’ai tenté de faire court mais cette aventure de 22h35 se doit d’être un peu détaillée, en espérant que ce soit utile à certains et divertissant pour d’autres.

Préparation

Le mois de Décembre est un mois de défi au sein de la l’Equipe Foudre – Virtual Cycling Zwift/RGT, chaque fin Décembre nous organisons un challenge Everesting. Nous étions 8 à le tenter en 2019, plus de 10 en 2020 et désormais quasiment 30 en 2021 à se lancer dans cette aventure folle pour réaliser l’Everesting (8 848m de dénivelé en une activité) ou un Basecamp (4 424m de dénivelé).

Cette année nous (la Team Foudre) nous associons à Frenchy Fuzion pour organiser l’évènement au niveau national ou quelques fous nous ont rejoint pour ce défi, qui se fera au profit de Croix-Rouge française.

Ayant déjà réalisé un Everesting en 2019 en 12h30, et un en 2020 en vélo de contre la montre et roues pleines (donc plus lent en montée) en 10h15, je ne me voyais pas tenter le moins de 10h, il me fallait trouver autre chose pour me lancer un nouveau défi.

Après un peu de réflexion, le défi du 10K mètres de dénivelé me semblait évident, mais c’était décidé, cette fois-ci ce serait un défi vraiment fou, je vais gravir 2 fois l’Everest !

Cette année 2021 a été difficile pour moi à plusieurs titres, j’avais besoin de quelque chose de fou pour la terminer en beauté !

Avant course J-5 : Dimanche

Je m’étais inscrit à un trail de 24km avec mon ami et ancien coloc Vincent Pyt, ayant eu quelques soucis de genoux dû au surentrainement l’an passé, l’objectif était surtout de ne pas se blesser ! Après 12km effectué ensemble avec Carla Silvestre et Vince, je me sens bien, je décide donc d’accélérer et de rattraper du monde, c’est grisant, je surfe la boue, je me prends pour David Hasselhoff en short Rouge s’amusant sur ses vagues. Mince je tombe sur le genou, pas de douleur, pas de bobo, je repars à pleine bille. Arrivé au 22ème kilomètres, c’est quasiment terminé, quoi 150 marches à monter ? J’y vais à fond c’est la fin ! Je termine 66ème/500 pour ma reprise de la CAP, avec d’excellentes sensations. Pour fêter ça je me suis inscrit à la MaxiRace d’Annecy fin Mai pour accompagner Vince ! Ce sera magnifique, on en prendra plein les yeux !

Avant course J-4 : Lundi

Mince j’ai mal aux pattes, j’ai probablement un peu trop forcé au trail hier, bon j’ai encore 4 jours de repos ça devrait le faire. Sébastien Delvaux me propose (ou je lui propose) d’aller faire une heure de Zwift pour aller récupérer un maillot dans le jeu, c’est parti pour du papotage en zone 1 d’intensité, j’ai le maillot c’est bon ! Encore un jour ou j’aurai mieux fait de me reposer physiquement parlant, mais c’est tellement sympa ces rides à passer 1h à papoter avec les amis !

Avant course J-3 : Mardi

Mince j’ai mal aux pattes, je profite de cette journée pour aller faire les courses pour prévoir les ravitaillements durant le double Everesting, de glucides Mama, pense aux glucides !

J’achète des flocons d’avoine, des tartines, des cruesli, des céréales, Oh des Golden Grahams j’en ai pas mangé depuis 10 ans!, des gâteaux aux fruits confits, des tartelettes aux fruits, des PiM’s, des dattes, des mangues séchées, des oranges, des sorbets de glace, du miel, de la confiture, etc. J’ai tenté de trouver des aliments avec un bon taux de glucides (principalement Glucose/Fructose). Est-ce que ça suffira ?

Rentré à la maison je calcule les calories de mes emplettes, 30 000 calories, ah oui ça suffira largement, j’ai un peu peu que l’index glycémique des aliments soit trop élevé mais bon j’ai prévu des barres maisons avec des flocons d’avoine, et puis vu les heures d’efforts il va falloir trouver des petits plaisirs un peu partout !

Avant course J-2 : Mercredi

Mince j’ai mal aux pattes, mais c’est décidé, j’annonce à tout le monde mon idée de faire un double Everesting, plus il y aura de monde au courant, moins j’aurai de possibilité d’abandonner. Je me suis fait à l’idée, mon corps s’est fait à l’idée, mon cerveau s’est fait à l’idée, on va le faire !

Le midi je prend le vélo et rend visite à Julien Guyon sur Paris et lui annonce mon idée, il me prends pour un fou. C’était très sympa de se voir pour la première fois, à très vite Juju, espérons sur un Marathon Majeur bientôt ! 1h45 de vélo, même à basse intensité, est-ce que ça va me rester dans les pattes ?

Une idée me vient en tête, noter sur plein de petits bouts de papier toutes les raisons qui font que je me lance dans cette aventure, et pour lesquelles j’ai envie d’aller au bout ! C’est une 30aines de petits bouts de papier que je mets dans une “boîte à abandon” que j’ai prévu d’utiliser si vraiment ça ne va plus.

Je mange copieusement, avec pas mal de glucides, il faut faire le plein !
22h je suis KO, je m’endors tout de suite, réveil à 8h après 10h de sommeil, mon corps s’est vraiment fait à l’idée, il fait le plein de sommeil !

Avant course J-1 : Jeudi

Mince j’ai mal aux pattes, il ne reste plus qu’un jour, est-ce que demain je serai frais ? Est-ce que demain je serais prêt ? Est-ce que j’aurais le mental ? Est-ce que ça va tenir ? Est-ce que je vais me blesser ? Stop! Tu te poses trop de questions, ça va le faire !

Je commence à avoir envie de m’élancer, c’est bon signe. Je prépare un tableau sur papier pour pouvoir noter la durée de chaque montée de l’Alpe du Zwift le lendemain, je prépare 4 cuissards, 6 maillots, des paires de chaussettes, je m’assure que la chaîne du vélo est lubrifiée, je fais les tests de dispositif Zwift / Streaming / Audio / etc. Je vérifie que j’ai le bon vélo sur Zwift, que la difficulté est bien réglée sur 100%, tout est ok, je suis prêt.

Je prépare des barres maison à index glycémique assez bas pour ne pas créer trop de pic de glycémie durant l’aventure : 500g de flocons d’avoine, 100g de miel d’acacias, 80g de beurre de cacahuète, 50g de Whey et 20cl d’eau, on mélange tout et on roule ça sous les aisselles pour faire des jolies barres, c’est prêt !

Mon ami Sébastien Delvaux me propose de mettre son réveil Vendredi matin de bonne heure pour que je puisse le rejoindre au pied de l’Alpe, ça va m’éviter d’aller jusque là bas à vélo (5km) et il sera la pour m’accompagner au début de l’aventure, merci !

Je mange encore beaucoup de glucides le midi et le soir (ne déjeunant pas le matin) pour avoir les stocks bien remplis au petit matin.

Sachant que Séba sera là le lendemain matin pour m’élancer, je dors serein, et j’ai hâte de m’élancer !

Le jour J

Home Traîner : Tacx Neo OG (Original version)
Développement : 50/34 et 11/34, donc je peux rouler en 34/34
Vélo : Argon Krypto Ultegra
Difficulté : 100% (simulation réaliste de la pente)
Application utilisée : Zwift
Vélo/Roues in-game : Specialized Aethos S-Works / Roval Alpinist CLX
Montée : Alpe du Zwift à faire 17,1 fois, montée de 12,44km à 8,5%, 1 035m de dénivelé.

1ème montée

Temps : 1:03:44
Watts : 201W
Cadence : 66rpm
Cardio : 137bpm

C’est parti, je me réveille à 7h, je fais la pesée, mince 67Kg c’est 3 de plus que l’an passé, 3Kg en plus à porter dans chaque montée, c’est pas grave, plus c’est long plus c’est bon ?

Je prépare les boissons : Un bidon d’un litre d’eau avec glucides (66g de Glucose et 34g de Fructose) et un bidon d’un litre d’eau clair avec deux pastilles d’électrolyte.

Je prends un café, mange une barre de céréales maison, j’enfile chaussettes, cuissard et maillot, mets les chaussures, mets en place PC, Ipad, chargeurs, le stream sur Twitch, YouTube et Facebook, l’audio sur Discord, tout à l’air prêt. Je lance Zwift, m’assure que la difficulté sur Zwift est bien de 100%, en route !

On se cale avec Sébastien Delvaux pour que je le rejoigne juste avant l’Alpe et c’est parti !

Séba m’accompagne durant toute la première montée, je ne la vois pas passer on discute, David Vaultier nous rejoint sur le vocal pour papoter, Sayric s’élance pour l’Everesting, il y a déjà beaucoup de commentaires sur les chats Twitch, YouTube et Facebook, génial une de terminée déjà, 201W en moyenne, c’est ce que je m’était fixé comme objectif, tant que ça tient. Le cardio ne monte pas trop haut, c’est tout bon ! La cadence un peu faible, j’espère que ça ne va pas me tirer les genoux plus tard, mais je me sens bien comme ça.

1ème descente

Je lance le chrono, 8min. La descente dure environ 11min30, je sais qu’il me restera 3min dès que l’alarme sonne.
Je descends du vélo, j’enlève mes chaussures, ce que je ferai à chaque descente, je mange une barre de céréales maison et me fait un bon bol de Cruesli avec du lait de soja, miam, 600 calories dans le ventre, je suis prêt à attaquer la 2ème montée, 600 calories c’est pas trop ? Bon on verra bien par la suite, mais je ne veux pas manger d’énergie.

double everesting martial pottier everesting

2ème montée

Temps : 1:03:59
Watts : 201W
Cadence : 64rpm
Cardio : 142bpm

Sayric réalisé sa première montée du défi, Alban Puech nous rejoint et vite un beau temps sur le Basecamp (4 424m), avec des montées à environ 4,5W/Kg, ça m’impressionne, je me dis que moi qui les montée à 3W/Kg je ne peux rien dire. Des discussions très intéressantes sur le métier de livreur à vélo avec Sayric font bien passer le temps, déjà là haut, super ! 201W de moyenne encore, la cadence baisse un petit peu mais le cardio augmente pas mal, 142bpm de moyenne dans la montée, mince j’avais prévu de ne pas dépasser 140 idéalement, tant pis, je me sens bien j’ai la banane, on continue !

2ème descente

Je lance le chono, descend du vélo, j’enlève les chaussures, vous connaissez l’histoire !
Que vais-je bien pouvoir manger ? Une barre de céréale maison, je sais que l’IG est pas trop élevé, encore un peu de cruesli avec des Golden Grahams et un peu de lait de soja encore, environ 500-600 calories encore, j’arrive à bien manger pour le moment, c’est parfait.
Les 2 bidons d’un litre sont presque vides, je les rempli avec le même contenant, l’un sucré, l’autre avec juste des électrolytes.

3ème montée

Temps : 1:03:50
Watts : 202W
Cadence : 62rpm
Cardio : 146bpm

On papote avec Sayric, Alban et Pyo, j’ai toujours la banane, ça avance bien, et Noah me rejoint en haut pour faire une montée avec moi avant d’aller en cours, et nous rejoint sur le discord pour papoter, merci Noah ! J’enfile une ou deux dattes pendant la montée, miam. Toujours énormément de monte sur les streams à m’encourager et poser des questions, ça occupe beaucoup c’est génial !
Tout se passe bien niveau jambes et mental, par contre la cadence baisse encore, 62rpm, aïe les genoux. Le cardio commence à monter haut, 146bpm de moyenne sur la montée (77% de ma FCMax), espérons que je ne le paie pas ensuite.

3ème descente

Alors, que va-t-on manger cette fois-ci, un peu de Cruesli, une orange, quelques tartines avec de la confiture de fraise, ça fait l’affaire, en route pour la 4ème montée.

4ème montée

Temps : 1:03:26
Watts : 203W
Cadence : 63rpm
Cardio : 146bpm

Noah est la avec moi pour m’accompagner sur cette montée complète, on discute de soucis de protocole ANT +, de prise USB, j’ai même pas l’impression de pédaler. Boris et Séba nous ont rejoint dans le discord pour papoter, Thomas rejoint Noah et moi pour faire cette montée, on arrive vite en haut ! Alban avance très bien 43min45 sa dernière montée, il en a un peu plus de 4 à faire, ça va faire un gros temps sur le Basecamp ! Sayric a du mal avec la difficulté à 50%, n’ayant pas l’habitude de rouler en montée, le moral vacille, mais il s’accroche !

Le cardio se stabilise à 146bpm de moyenne, c’est très/trop haut comparé à ce que j’ai prévu. Mais encore un bon temps sur la montée et les Watts qui se maintiennent au-dessus de 200W sans trop de difficulté. Déjà 4 montées, parfait !

4ème descente

Que vais-je bien pouvoir manger cette fois ?

Des tartelettes aux fruits, 2 barres de céréales maison, quelques dattes, et en route. J’ai peur de manger un peu trop sucré, j’espère ne pas faire de gros pic de glycémie. Pour le moment ça se passe bien, on continue comme ça.

Je rempli à nouveaux mes bidons qui sont aux 3/4 vides, pour ne pas me retrouver à court, toujours un bidon sucré et un non sucré.

Thomas me tire dans la descente, il me fait gagner 20 secondes, on plutôt perdre 20s de récup, merci Thomas !

5ème montée

Temps : 1:03:30
Watts : 203W
Cadence : 65rpm
Cardio : 145bpm

Jérémie Vanhee me rejoint pour une montée durant sa pause de midi, on papote le temps passe vite, I’m starting to speak english to répondre aux english commentaires sur les chats des streams so everything va bien. Alban Puech fait sub 4h au Basecamp (avec des montées à 4,5W/Kg jusqu’au bout) bravo Alban c’est énorme ! Sayric est toujours là, il s’accroche! Ludes est venu papoter avec nous, on lui donne envie d’acheter un Home Trainer, un Rocker Plate, un abonnement Zwift, Noël va te couter cher Lulu!
Encore un super temps dans la montée, les Watts sont là, le moral aussi, tout va bien ! Mais le cardio est toujours haut, pourvu que ça tienne, allez c’est la 5ème pause!

5ème descente

Un bon quart de fait, plus de 5 000m de dénivelé, c’est le moment de prendre une douche express, changer de cuissard et de maillot, et manger un bout, une barre de céréales, une banane, et quelques tartelettes aux fruits, environ 500 calories encore, j’arrive à manger suffisamment pour le moment, je suis content.

6ème montée

Temps : 1:03:21
Watts : 203W
Cadence : 61rpm
Cardio : 143bpm

Boris Thieffin est venu faire une montée avec moi et tenter sa première montée de l’Alpe à 100% de difficulté, il se sent bien et va tenter de passer sous l’heure pour la première fois, allez Boris ça va le faire !

Julien Lardon nous rejoint pour faire un bout de chemin avec Sayric et papoter avec nous; Sayric à modifié le pourcentage de difficulté à 0%, ça va beaucoup mieux pour lui, cool il retrouve le moral et de l’énergie !

Comme quoi c’est pas pareil de forcer sur du plat et en montée, c’est un effort complètement différent, même sur home trainer. Boris se fait péter le cardio, mais à 30 secondes près il l’a fait, Sub 1h ! Bravo Boris !

Le temps toujours excellent, toujours au dessus de 200W, le cardio baisse un peu (ça y est le corps fatigue ?) et la cadence commence à être très basse, 61rpm, j’y vais en force, je risque de le payer !

6ème descente

Je ne sais déjà plus trop quoi manger, ah tiens je vais prendre une petite soupe de légumes pour changer, avec du pain à tremper dedans. Je bois un peu de Coca, mince ça fait déjà 8min, j’enfile une barre de céréales et je remonte sur le vélo, je ne suis pas sûr d’avoir assez mangé cette fois. Pas de soucis, j’ai à manger à côté du vélo !

double everesting martial pottier zwift ingame

 7ème montée

Temps : 1:03:26
Watts : 203W
Cadence : 62rpm
Cardio : 142bpm

C’est parti pour la 7ème, Florent Breye se réveille et attaque son Everesting annuel, on reste ensemble pendant une semi montée puis il va accélérer le rythme pour se mettre au sien, courage Florent, ça va le faire cette année encore ! J’enfile une ou 2 dattes sur la montée, les sensations sont toujours excellentes. Je répond à tous les commentaires sur les différents chats, ça fait vraiment plaisir devoir autant de monde me soutenir et soutenir tous les participants à ce challenge, je parle beaucoup mais je ne vois pas le temps passer ! Laurent EL est venu nous encourager aussi, il doit se dire que les Foudre sont vraiment Fous.

7ème montée sous les 1h04, je n’en revient pas, j’arrive encore à rester au dessus des 200W, et à avoir des bonnes sensations. L’an passé c’est cette 7ème montée sui était la plus difficile dans mon Everesting. Du coup je peux dire que j’ai fait le plus dur ? Ah non j’en ai encore 10 à faire cette année.

Allez c’est la pause !

7ème descente

Je bois 40cl de jus de cramberry, j’enfile une barre de céréales, des PiM’s, miam, j’ai encore envie de manger et je prend encore du plaisir à le faire, l’aventure se passe on ne peut mieux pour le moment.

Je rempli les 2 bidons, et c’est reparti pour un tour.

8ème montée

Temps : 1:04:40
Watts : 199W
Cadence : 64rpm
Cardio : 141bpm

Joel Degat vient nous faire un coucou (Monsieur 4 Everesting, le record des Foudre) pour nous prodiguer ses précieux conseils. Je suis moins bavard de mon côté, j’ai moins d’énergie.

Chanthalom Sisoutham s’élance, fini le repas de Noël au boulot, les coupes de champagnes dans le gosier pour l’énergie, il s’élance pour tenter une nouvelle fois un Everesting après une période très compliquée pour lui avec le Covid, courage mon ami ! Je m’accroche de mon côté, ça commence à devenir un peu plus difficile, mais j’ai toujours le sourire. Sisou s’engueule avec sa femme ou sa machine à laver, je ne sais plus (Rémi Remi a surement la réponse). Le regarde le biathlon à la TV, bravo les Français ! Et dire que ma soeurette Mymy Ptr y est, à ce moment j’ai envie d’y être moi aussi vu ce qui m’attend encore !

Ca y est je baisse un peu les watts, 199W de moyenne dans la montée, toujours sous les 1h05, mais je sais que c’est la dernière montée sous les 1h05, la suite va être compliquée.

8ème descente

Je bois du coca, du jus de cramberry, manger ce qui me passe sous la main : une demi banane, du gâteau aux fruits secs, quelques dattes, normalement la quantité calorique y est. Prêt pour la 9ème montée.

9ème montée

Temps : 1:08:53
Watts : 186W
Cadence : 61rpm
Cardio : 136bpm

J’entends Sayric dire qu’il n’abandonnera pas, il ira au bout des 8 848m, ça fait plaisir, lui qui pensait presque abandonner au bout de 3 000m de dénivelé, il va le faire !

Il fait nuit, c’est fou j’en suis même pas à la moitié, je me suis élance il faisait nuit, j’ai passé toute la journée, et il fait déjà nuit. Beaucoup d’amis viennent sur le discord papoter, et tous les messages sur les streams font chaud au coeur, ils sont là pour m’encourager, je me doit de tenir bon !

Alexandre Costa du TCC me rejoint pour la montée, sympa Alex merci ! Puis Philippe Bertin du TCC qui vis au Canada en ce moment, puis de nombreux amis Foudre : Sophie Petithory, Maxime Panczak, Marc Ronca et Christophe Binowski, on est un super groupe ! Dans le vocal Thodas Bormier fait l’animateur, Julien Duhamel a qu’une envie d’en de tenter une aventure du même genre. Chanthalom Sisoutham a déjà fait 2 montées, Sayric s’en endormi 15min sans s’en rendre compte pendant la pause mais il a passé les 5k de dénivelé, ça avance bien !

Les montées se compliquent pour moi, ça se voit au temps et aux Watts, mais avec autant de monte pour grimper avec moi ça motive !

Pause bien méritée, 9 300m de dénivelé, plus de 11 heures, allez on va chercher des forces ! Le cardio baisse pas mal, 136bpm de moyenne, c’est normal le corps fatigue. J’ai eu ma 4ème paire de roues Lightweight en haut de l’Alpe en 9 montées, qui en veut ?

9ème descente

J’enlève tous mes vêtements, je prends une douche glacée de 5min pour refroidir le corps, ça fait du bien ! Je me pèse, moins de 66Kg, du coup je mets à jour mon poids sur Zwift, je ne vois pas pourquoi je devrais me traîner 1kg de trop (c’est que ça commence à être difficile si je pense à ça).

Mince j’ai plus le temps, je choppe une boite de tartelettes et j’en manger plusieurs, je termine le jus de cramberry, et prend quelques gâteaux que je vais manger sur le vélo.Allez je me rhabille, cuissard propre, maillot propre, chaussettes propres, j’ai pas trop envie de repartir pour une montée mais il faut y aller.

10ème montée

Temps : 1:10:22
Watts : 181W
Cadence : 58rpm
Cardio : 133bpm

Alexandre et Sophie sont toujours là, Stéphane Negreche, Rémi Remi, Bruno Riollet et Max Imus m’ont rejoint, on est encore un super groupe !

C’est l’heure de la Cocorico Race organisé par les Bikes Fr, je suis ça en direct, les Foudre ont les premières de nombreuses catégories et beaucoup de places sur les différents podiums à défendre, allez les gars, bonne course !

Mon mental commence à être mis à rude épreuve, j’ai pas encore atteint les 10 000m de dénivelé, je ne dois pas penser à tout ce qui me reste à faire. Serais-je légèrement en hypoglycémie ?

Nicolas Garel et Romain Kimmel me rejoignent aussi. Ils sont vraiment très nombreux autour de moi, merci à tous, les 10K sont passés, les dons pour la Croix Rouge arrivent, la motivation est retrouvée, allez on poursuit !

Le temps de montée s’allonge mais reste correct, la cadence baisse encore et le cardio devient très bas, 133bpm de moyenne. Je vais allez me restaurer !

10ème descente

Cette fois je dois soigner l’alimentation, il me faut des forces, barres de céréales, cruesli, un peu de pâté de saumon sur des tartines, je mange un peu de tout, ça va le faire ! Je change de maillot, remplit les bidons et c’est parti pour la 11ème.

11ème montée

Temps : 1:10:28
Watts : 179W
Cadence : 54rpm
Cardio : 131bpm

En route, c’est désormais François Passelegue qui m’accompagne pour cette montée, ça me rappelle à mes bons souvenir de segment ride de début d’année ou en réussissant à tenir sa roue sur la bosse d’Innsbruck j’ai fait mon CP1′ à plus de 10W/Kg, j’ose pas imaginer ses watts, qu’il a réussi à répéter à chaque montée du Segment Ride, on ne joue pas dans la même catégorie ! Sayric va mieux, il a le moral, il va le faire ! Florent Breye avance bien, il va le faire aussi, Sisou à quelques soucis de santé mais s’accroche au mental, bravo champion ! J’enfile quelques dattes sur le vélo pendant la montée, je vais mieux que quelques montées avant, on arrive en haut, parfait, une montée de plus de terminée ! On a pas mal parlé de défi ultra avec Nicolas Garel qui a notamment fait 600km à Longchamp en 24h récemment.
Un don en plus en haut de cette montée me redonne des force, je remets des Watts, la montée est terminée à plus de 200W dans la dernière rampe!

J’ai réussi à faire le même temps que la montée d’avant, j’en suis très content, par contre j’y vais en force, 54rpm de moyenne ! Le cardio qui baisse encore à 131bpm, mais ça tient.

11ème descente

J’enfile une barre maison, j’avoue ne trop en avoir envie mais je sais que c’est ce qu’il y a de mieux en ce moment, avec quelques gâteaux, une orange et un peu de céréales, on est prêt pour la suite, le moral est là !

12ème montée

Temps : 1:10:20
Watts : 179W
Cadence : 56rpm
Cardio : 130bpm

On passe la barre des 14 heures d’activité, il me reste un peu plus de 6 montées, un bisou de la soeurette et du beau frère font chaud au coeur. Toujours beaucoup de monde à me soutenir dans les chats des streams, par WhatsApp, par Messenger, par Instagram, merci à tous ! J’enchaîne cette montée avec Bruno Riollet toujours là, merci beaucoup ! Je croise un grand malade, un russe qui tente un Double Everesting aussi, on le rattrape avec Bruno, il nous rattrape puis nous prend 10 secondes, on finira par le rattraper avant le sommet. Il en est à 5 500m de dénivelé en 7h40, il est sur la bonne voix. Pour information il terminera avec brio son Double Everesting le Samedi soir à 19h, et me proposera de tenter une Triple Everesting un jour, NON NON NON c’est NON ENVISAGEABLE ! Je ne mentionne pas tout le monde mais nombreux ont été là à me suivre tout du long, notamment Vincent Sorel qui n’est pas parti se coucher tant que je n’avais pas terminé !

Julien Duhamel nous a rejoint dans la montée Bruno et moi, ainsi qu’Amaury en fin de montée avec son Buffalo Bike pour me faire prendre la vitesse à tout allure ? Sur le moment je me dit, oh non de la récup en moins, mais il m’a bien fait rire avec son vélo de l’après guerre !

Même temps que la montée précédente, un peu plus de cadence, c’est sûr ça va mieux. Aller on poursuit, après la pause, plus que 5 montées !

12ème descente

Je me fais des tartine de confiture pour changer un peu, j’ouvre le paquet de sorbet à la framboise, j’ai besoin d’aliments plaisir, je mange une barre maison et je renfile mes chaussures, c’est parti pour la 13ème montée.

double eversting martial pottier zwift

13ème montée

Temps : 1:10:05
Watts : 180W
Cadence : 52rpm
Cardio : 128bpm

Je double Sayric qui en est à 7 600m de dénivelé, il va le faire, plus que 1250m ! Je fais toute la montée avec Amaury et sont Buffalo, il me fera rire pendant toute la montée, je me dis que je serais bien sur son porta bagage. Déjà 16 heures d’effort, vu les chronos jusqu’à maintenant je me dis que je vais le faire en moins de 24 heures, je n’en revient pas, j’arrive à 13 000km, encore 4 700, quoi encore 4 700 ? C’est quand même beaucoup, c’est le Mon Blanc bon sang ! Allez dans 8 heures maximum tu remballes tu vas te coucher des pépites pleins les yeux ! Merci encore à tous ceux qui m’accompagnent, discutent avec moi, me regardent et m’encouragent, ça aide vraiment !

Plusieurs dons pour la Croix Rouge arrivent encore, super merci à tous !

Je fais un meilleur temps que les 3 montées d’avant, génial, le cardio baisse toujours, 128bpm de moyenne, et la cadence aussi à 52bpm de moyenne, je fais une bonne partie en danseuse, mes genoux tiennent bon, on continue !

13ème descente

Des tartelettes aux fruits, des PiM’s, une orange, des dattes, quelques céréales, j’essaie d’enfiler ce que je peux, il n’y a plus grand chose qui me donne envie mais il faut s’alimenter !

On rempli les bidons, toujours un bidon sucré (66g de glucose et 34g de fructose par litre d’eau) et un bidon d’eau avec des électrolytes.

 14ème montée

Temps : 1:10:59
Watts : 178W
Cadence : 51rpm
Cardio : 128bpm

Il est minuit 30, on est 8 sur le discord à papoter, ça occupe bien.

Frédéric Coste est venu faire la montée avec moi ! Ca me remémore le Tour Vallée de Seine en FSGT ou nous étions ensemble au chrono par équipes à réaliser un super temps. Cette fois-ci il faudra se contenter à du 10km/h. Florent Breye me rattrape, c’est quasiment terminé pour lui, Sayric a presque terminé aussi, plus que 500m de dénivelé ! Sisou a des gros soucis de peau, je suis inquiet pour lui ! Séba qui était la au petit matin pour m’élancer m’envoie toujours des messages, merci Séba, longue journée pour toi aussi !

1h35 du mat, Fred est allé en haut pour m’accompagner, merci beaucoup, une montée de plus pour moi, il en reste plus que 3 désormais !

Sayric vient de terminer, 8 848m, bravo champion, tu l’as fait, premier Everesting !!
Florent Breye a terminé aussi, 2ème Everesting pour lui, bravo Florent !
Toujours sous les 1h11, super temps, toujours des genoux malgré les 51rpm de moyenne, on tient le bon bout !

14ème descente

Je me déshabille, je file prendre une douche glacée, je mange de la glace aussi, et des gâteaux, et des PiM’s, et quelques dattes ainsi qu’une barre maison. Je me dépêche je n’ai que 11min de descente. J’enfile une tenue propre et c’est parti pou la 15ème montée.

15ème montée

Temps : 1:12:43
Watts : 173W
Cadence : 53rpm
Cardio : 124bpm

2 heures du matin, plus de 18 heures d’activité, Sébastien Delvaux est venu me rejoindre après son repas de Noël en famille, il a mis les baskets et m’accompagne à pied pendant que je suis sur le vélo à grimper l’Alpe du Zwift pendant une demi montée.

J’arrive en haut tant bien que mal avec un temps correct, le coeur a définitivement décidé de ne plus monter, 124bpm de moyenne, mais il me permet quand même de grimper, donc on continue !

15ème descente

2 barres maison, un peu de sorbet, un peu de pain, je mange ce qui passe encore et en route pour la 16ème !

16ème montée

Temps : 1:14:31
Watts : 169W
Cadence : 56rpm
Cardio : 123bpm

Ca devient compliqué, j’ai des ampoules plein les mains depuis la 6ème montée, je ne peux plus mettre les mains sur le guidon sans souffrir, je cherche des positions moins douloureuses.

Sisou a des douleurs atroces et blessures sur l’épiderme qui l’obligent à abandonner après plus de 5 000m de dénivelé. Après toutes tes aventures cette année Sisou, c’est géant ce que tu as fait ! Un immense bravo à tous, tu nous donnes de la force à tous.
Bientôt 4h du mat mais il y a toujours du monde dans le chat, Vincent Sorel, Florent Breye qui n’arrive pas à dormir, Stéphane Heibel, quelques étrangers qui viennent par curiosité et discutent.

Je suis à bout, chaque kilomètre de plus est une victoire, aller, passe cette montée tu verras la suite plus tard.

Fin de montée, Christophe Tasse est venu nous encourager, Matthieu Guerdi aussi qui fera un Basecamp peu après, et Vincent Sorel fidèle au poste.

J’y suis vraiment allé au courage, le temps de montée reste sous les 1h15, j’en suis ravi, je sais que je vais faire un super temps ! Allez plus qu’une, tiens bon !

16ème descente

Dernier ravitaillement, je vais boire du Coca, je mange une patte de fruit, des dates, quelques mangues séchées et un peu de glace, le plaisir avant tout !

17ème montée

Temps : 1:17:27
Watts : 162W
Cadence : 56rpm
Cardio : 121bpm

C’est la dernière ! C’est long, c’est dur, mais c’est la dernière, à chaque kilomètre de fait je sais que je me rapproche du but. Stéphane Heibel qui s’élance pour son everesting fait sa première montée à mon rythme pour m’encourager, merci Stéphane ! Je m’accroche jusqu’en haut, je tente de ne pas le ralentir, il est dans sa première montée.

Il est 5h30 du matin, je me suis élancé il y a maintenant 22 heures, la barre des 400km est franchie et il me reste plus que 400m de dénivelé à gravir ! Mais c’est encore difficile, je m’accroche. Quelques dons supplémentaires arrivent, le sourire est retrouvé, un spectateur CyclingWithDoc qui était là au petit matin est revenu et m’encourage, il me dit que je le cycling le plus taré qu’il connaisse, ça fait plaisir ! Il s’abonne à ma page et offre des abonnements aux présents.

Plus que 200m de dénivelé, c’est quoi ça ? C’est 20 fois 10 mètres ! Allez courage, plus que 100m, j’arrive en haut de cette montée, dernier lacet, je pousse, dernière rampe de la montée je me mets en danseuse, 200W, 250W, 300W allez on donne tout, plus qu’un demi tour, et en bas il ne restera que 75m de dénivelé ! Demi tour, dernière descente ! Encore la paire de roues et les 1000 XP bonus.

17ème descente

Je reste le cul sur la selle, je savoure le plaisir, je discute avec les amis sur le chat Twitch qui fonctionne toujours. Je vais le faire, JE VAIS LE FAIRE !

Final

Je suis en bas de l’Alpe du Zwift, il me reste 75m de dénivelé seulement, je me mets en danseuse et c’est parti pour finir en beauté ! 4min30 à 212W pour finir, 22 heures, 34 minutes et 50 secondes d’activité pour de Double Everesting, soit 1h25 de moins que ce que j’espérais secrètement réussir. L’objectif principal étant simplement d’aller au bout.

Conclusion et remerciements

Je tenais à remercier énormément tous ceux qui m’ont permis de réussir ce défi, tous les amis, les Foudre, le Team Chatou, le partenaire Chef de File Custom, l’association Croix-Rouge française pour tout ce que vous faîtes, tous ceux qui sont venu papoter sur le discord, qui m’ont envoyer des messages sur les streams, sur Messenger, Instagram, WhatsApp et tous ceux qui ont eu une petite pensée pour moi pendant cette aventure ❤ Je vous aime.

Suivi des versions

  • 26 Décembre 2021 : Publication initiale

A propos de l'auteur

Martial POTTIER

Coach sport & vie, cycliste passionné, chasseur de KOMs, marathonien ultrarunner et toujours à la recherche de défis fous à réaliser. Papa/manageur de la Team Foudre de e-Cycling et membre du Team Chatou Cyclisme IRL, j'ai à coeur de partager et aider tous ceux que je côtoie à se dépasser et atteindre leurs objectifs.

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.