Sélectionner une page

Zwift – L’influence de la taille – Cas de Figure 8

Zwift – L’influence de la taille – Cas de Figure 8

Enfin la réponse sur l’influence de la taille sur la performance … Bon ok, sur la performance sur un tour de Figure 8 !!!

Introduction

C’est une des plus vieilles questions de l’homme … Et à défaut de l’avoir résolu, le sportif moderne dispose Zwift et Strava pour tenter d’y répondre. La compétition étant en cours (et probablement pour un long moment), je dépouillerai les résultats plus tard 😅.

Trève de plaisanterie … 

Dans Zwift, on peut paramétrer sa taille … Mais, quelle est l’influence de ce paramètre ? 

La méthologie

Comme d’habitude, c’est Pintje qui s’y colle.

 A poids constant (75kg) et puissance constante (225w), il va parcourir Figure 8, son circuit fétiche, sur son fidèle Zwift Carbon et ses roues Zwift 32mm. Il va juste bénéficier d’une poussée de croissance pour mesurer son temps au tour sur une plage de 160 à 200 cm par pas de 10cm.

Les résultats seront extraits à l’aide de Sweatspot, logiciel que je vous présenterai bientôt qui permet d’analyser les sorties virtuelles. 

Les résultats

Après 5 tours, 150 km et 1250m de D+, voici les résultats :

Dans ce premier tableau, on observe tout d’abord le temps de référence de Pintje en bleu (180cm, 75 kg et 225w). Les autres résultats sont sans appel. On peut enfin l’affirmer haut et fort :

la taille compte (enfin, dans Zwift …) :

  • Si Pintje diminue sa taille, il devient plus rapide. Le gain de performance est de l’ordre de 1,1% par tranche de 10cm en moins (soit un gain de l’ordre de 35 à 37 secondes.
  • Si Pintje augmente sa taille, c’est le contraire : sa vitesse diminue. Il perd environ 1% par tranche de 10cm, soit une trentaine de secondes pour faire le tour de Figure 8.

On note également que la dégradation de la performance n’est pas proportionnelle à la taille (les points ne sont pas alignés).

L’explication 

La prise en compte de la taille

La taille est prise en compte n’est pas une surprise … Sinon, on ne voit pas bien à quoi servirait ce paramètre dans Zwift.

Le sens de variation n’est pas une surprise non plus : plus, on est grand, moins on est performant.

Ce choix est cohérent avec la réalité. En effet, plus on est grand, plus la surface frontale du corps est importante. Cette surface représente la surface du corps exposée au mouvement de l’air lorsque le cycliste se déplace. Plus cette surface est grande, plus le volume d’air à déplacer sera important et donc, plus il y aura de turbulences …

Or, ce sont les turbulences qui sont à l’origine de la force trainée qui nous ralentit …

La limite du raisonnement

Jusqu’ici, nous avons raisonner uniquement sur la surface frontale. Mais, ce n’est pas la seule variable qui impacte l’aérodynamisme. Pour matérialiser cette limite, imaginons deux copains :

  • Bob Letroll : 150cm, 75kg, 225w
  • John Lallumette : 200cm, 75kg, 225w.

Vous l’avez ? Ils n’ont pas du tout la même corpulence …

Il faut donc considérer un autre paramètre : le coefficient de trainée (souvent noté Cx en francais et Cd en anglais). Cette valeur va refléter l’aerodynamisme de la forme du corps (et non seulement la surface de la face avant). Prenons un exemple avec les voitures, à même surface frontale, une voiture de sport profilée a un bien meilleur Cx qu’une Kangoo …

Avec ce test, on sait que la taille est prise en compte dans ZwifT. Mais, il n’est donc pas possible de savoir si le rapport taille/poids est pris en compte dans Zwift. Mais, nous tenterons d’y répondre dans un prochain article.

Pourquoi l’effet n’est pas proportionnel ?

Une variation de 10cm est plus impactante sur une taille faible que sur une taille importante. On voit bien ce phénomène sur le graphique des résultats : la pente de la courbe de tendance diminue. …

 Bien sur,  la valeur relative de la modification joue : un centimètre à 1,50m n’a pas la même valeur relative qu’à 2m.

Mais il y a surtout un autre phénomène : lorsqu’on fait varier l’aérodynamisme du cycliste, cela a pour conséquence de faire varier sa vitesse. Or, la vitesse rentre également dans le calcul de la force de la trainée (au carré) …

Ainsi, toute modification de l’aérodynamique a d’autant plus d’effet qu’elle intervient à une vitesse importante. Or, on a démontré que le petit cycliste allait plus vite, donc toute modification chez lui aura plus d’impact.

On peut aussi anticiper une autre conséquence : l’effet de la taille sera plus important sur un circuit rapide; ce qu’on vérifiera dans un prochain article …

Pintje a encore du taf ! 

Suivi des versions

  • 7 novembre 2020 : Publication initiale

A propos de l'auteur

Bertrand PASQUIER

En recherche permanente d'une réponse à la question "Combien de vies dans une vie ?" ... Ou comment concilier sport, travail, famille, amis & passions !

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.