Sélectionner une page

Faire un entrainement pendant un évènement Zwift

Faire un entrainement pendant un évènement Zwift

Il est parfois compliqué de suivre un programme d’entrainement et de participer à des évènements Zwift (comme le Tour de Zwift ou de Watopia). Voici une astuce qui vous permettra de concilier les deux facilement en faisant vos entrainements pendant les évènements Zwift.

Introduction

Mon utilisation de Zwift et du home-trainer est très orientée “entrainement”. La réalisation de workouts couvre environ 90% de ma pratique.

Cependant, j’aime participer à des évènements sociaux Zwift, notamment les ceux à étapes comme le Tour de Zwift ou de Watopia. Lors de ces derniers, on peut gagner des tenues spécifiques que j’aime bien collectionner (on s’amuse comme on peut).

Mais, lorsque l’on suit un plan un peu fourni, on se retrouve rapidement coincé par le temps ou pire, on peut être tenté d’attaquer trop et ainsi créer une fatigue contre-productive.

L’idéal serait donc de faire son entrainement pendant l’évènement Zwift. Or, ceci est impossible par défaut car Zwift désactive l’accès aux entrainements et le mode ERG qui va avec …

Avec cette article, je vous propose une méthode permettant de contourner cette limitation et ainsi optimiser votre temps et votre utilisation de Zwift (comme moi pendant le tour de Watopia – cf. photo ci dessous).

seances zwift sweet spot thepaincave

Faire un entrainement pendant un évènement Zwift : de la théorie …

Pour arriver a ses fins, il est nécessaire de bien comprendre comment fonctionne un home-trainer avec un logiciel e-Cycling.

Un logiciel de e-Cycling (Zwift ou autre) communique avec le home-trainer en utilisant les protocoles Bluetooth ou ANT+ selon votre configuration.

Avec les home-trainers smart (non controlable), le logiciel se contente d’écouter les informations de puissance et de cadence émises par le home-trainer. Il va ensuite déterminer la vitesse dans le jeu à partir de la puissance et du contexte du jeu (pente, draft, matériel, etc…).

Avec les home-trainers interactifs, le principe est le même. Mais, en plus de la lecture des infos de puissance et cadence, le logiciel va pouvoir envoyer des consignes au home-trainer. C’est ce qu’on appelle  le controlable dans Zwift ou dans myWhoosh.

Il existe de nombreuses façons de contrôler un home-trainer (jusqu’à 5 sur un Tacx Neo). Mais, la plupart des logiciels de eCycling n’en utilisent principalement deux :

  • le mode SIM – dans lequel le logiciel pilote la résistance pour SIMuler la pente
  • le mode ERG – dédié à l’entrainement dans lequel le logiciel indique au home-trainer la puissance à laquelle il faut contraindre le cycliste (cf article complet ici).

Ces deux modes sont exclusifs l’un de l’autre (c’est soit l’un, soit l’autre). Or, avec Zwift, le controlable est bloqué en mode SIM lors des évènements – alors qu’il nous faudrait le mode ERG …

… à la solution !

Si Zwift ne permet pas de controler le home-trainer en mode ERG durant un évenement, il suffit demander à un autre logiciel de le faire !

On peut faire ça ? 

Oui … Techniquement, Zwift n’a besoin que de lire l’information de puissance du home-trainer pour fonctionner. 

Il n’est absolument pas nécessaire de connecter un controlable pour utiliser Zwift, même dans un évenement. Sinon, les utilisateurs de home-trainers non-interactifs seraient exclus de ces évènements.

Donc, il suffit de débrancher (ou ne pas connecter le controlable) dans l’écran d’appairage (accessible en tapant sur la touche A).

Et on peut brancher n’importe quoi à la place ?

Oui … Par exemple, on peut utiliser l’excellent MyWhoosh (cf.  ma solution pratique développée plus bas). Mais, il est possible d’utiliser n’importe quel autre logiciel de eCycling et notamment ceux qui sont très orientés entrainement (Wahoo Systm, TrainerRoad, etc.).

Bien sur, et pour éviter des problèmes techniques, il conviendra de faire tourner les applications sur deux terminaux différents (ordinateur, tablette, smartphone, etc …).

Le seul impératif est que ce soit ce deuxième appareil qui contrôle le home-trainer à la place de Zwift.

Mais pas n’importe comment …

En théorie, cela fonctionne … Mais, on ne vit pas en théorie !

En effet, il faut composer avec les limitations des home-trainers et celles des différents logiciels.

La première limitation est que la plupart des home-trainers ne peuvent se connecter en bluetooth qu’à un seul appareil à la fois. Seuls quelques home-trainers disposent de connexions bluethooth concurrentes (notamment les Wahoo Kickr). Il vous faudra jongler avec une connexion ANT+ et une connexion bluetooth. Ceci entrainant des limitations en fonctions des terminaux et des logiciels utilisés (par exemple : pas d’ANT+ sur iPhone, iPad et Apple TV).

La deuxième limitation est liée à la disponibilité des logiciels sur certaines plateforme (par exemple myWhoosh n’est pas dispo sur Mac et Apple TV). 

La troisième est liée aux spécificités d’un logiciel selon la plateforme sur lequel on l’utilise (par exemple, Zwift ne supporte pas l’ANT+ sur iPad/iPhone et AppleTV).

Il faudra donc composer avec votre équipement et les possibilités qu’il offre …

La solution que j’utilise …

Pour ma part, je souhaite utiliser MyWhoosh pour piloter l’entrainement car il offre une très bonne intégration avec TrainingPeaks (plateforme utilisée par mon coach pour ma planification). Je n’ai donc rien à ressaisir et il me suffit de cliquer sur l’entrainement que je veux réaliser (le bonheur).

Etat des lieux

J’ai à ma disposition :

  • mon ordinateur (un Mac)
  • un iPad.

Il en résulte les contraintes et limitations suivantes :

  • N’étant pas dispo sur Mac, j’utilise mon iPad pour faire tourner myWhoosh.
  • Ceci implique que la connexion de myWhoosh sur le home-trainer sera obligatoirement en Bluetooth (pas de support ANT+ sur iPad avec Zwift et myWhoosh).
  • Mon home-trainer ne supportant qu’une seule connexion Bluetooth – nécessaire à l’iPad – il faudra donc que je connecte Zwift en ANT+ avec mon Mac (donc il me faudra une antenne ANT+).

Mise en pratique

Voici étape par étape, la solution qui fonctionne pour moi :

  1. Sur mon Mac :
    1. Je commence par lancer Zwift (à faire toujours en premier, cf. remarque plus bas).
    2. Je connecte la puissance en veillant à bien choisir l’ANT+ (attention au logo à coté de la connection). A noter que si vous n’utilisez pas le Bluetooth par ailleurs, vous pouvez le couper.
    3. Je connecte ensuite ma cadence (toujours en ANT+)
    4. Je veille à ce que le controlable soit bien déconnecté.
    5. Je lance mon évènement.
  2. Sur mon iPad :
    1. Je lance myWhoosh sur mon iPad avec le bluetooth activé.
    2. Je connecte d’abord la puissance.
    3. Sur l’écran suivant, je connecte le controlable et la cadence.
    4. Il ne me reste plus qu’à lancer mon entrainement et attendre le début de l’évènement  pour commencer à pédaler et faire ma séance.

Vous pouvez également profiter de la période pré-départ dans le sas de l’évènement pour faire votre échauffement. Mais attention, cette partie de la séance ne sera enregistrée par Zwift (et si ce n’est pas sur Strava, …).

seances zwift sweet spot thepaincave

A noter : il est important de toujours lancer Zwift en premier.

En effet, par défaut celui-ci va tenter de se connecter au controlable de votre home-trainer. Il fera donc sauter toute autre connexion au controlable et il faudra relancer myWhoosh pour tout se reconnecter proprement …

D’autres configurations qui fonctionnent pour faire un entrainement pendant un évènement Zwift

âEvidemment, quand on a un ordinateur, c’est simple et peu couteux de le réserver à l’ANT+. Il suffit d’une antenne dont le prix est modique (<20€). Ensuite, comme la quasi totalité des terminaux offrent le bluetooth, on trouve donc toujours une solution.

Mais certaines configurations peuvent être plus complexes.

Je n’ai pas de deuxième terminal 😢

Et forcement, c’est plus compliqué … Si c’est un ordinateur, vous pouvez tenter de faire cohabiter deux logiciels et des connexions bluetooth et ANT+ … Mais, il faudra un système costaud pour répondre à la demande de ressources et espérer que les logiciels ne se parasitent pas entre eux (notamment en prenant la main sur la clé ANT+).

Sinon, il existe une solution toute bête : si vous disposez d’un compteur GPS de vélo, il se peut que ce dernier puisse contrôler votre home-trainer (c’est par exemple le cas de tous les garmin Edge). Dans ce cas, vous pourrez le connecter en ANT+ et jouer l’entrainement de votre choix (pour Garmin, il faut le définir via la plateforme Garmin Connect).

J’utilise Zwift sur une apple TV …

Dans ce cas, vous êtes coincé en Bluetooth avec Zwift.

Donc, sauf a disposer d’un home-trainer qui accepte des connexions bluetooth simultanées (Kickr notamment), vous serez contraint d’utiliser une solution ANT+ pour piloter l’entrainement, ce qui écarte beaucoup de solutions avec les terminaux mobiles Apple.

Bien sur, vous pouvez utiliser votre GPS (voir plus haut) ou une solution comme Tacx qui propose le support ANT+ sur certains terminaux mobiles (soit via une clé, soit via l’antenne native sur certains terminaux Android).

Mais le plus simple restera d’utiliser un ordinateur (mac ou PC) pour piloter l’entrainement. Si celui-ci n’est pas assez puissant (ou obsolete) pour faire tourner un jeu 3D comme myWhoosh, internet regorge d’applications légères sans 3D capables de piloter un entrainement (Wattrainer par exemple).

En conclusion 

Moyennant un peu de matériel, on peut arriver à ses fins pour réaliser ses entrainements pendant les évènements Zwift. 

La principale difficulté est de trouver une configuration qui fonctionne avec ce que l’on a sous la main. 

N’hésitez pas à partager vos configurations, vos astuces. Si vous avez des difficultés, postez votre configuration en commentaire et j’essaierai de vous trouver une solution.

Suivi des versions

  • 22 juillet 2022 : Première publication

A propos de l'auteur

Bertrand PASQUIER

En recherche permanente d'une réponse à la question "Combien de vies dans une vie ?" ... Ou comment concilier sport, travail, famille, amis & passions !

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.